Accueil Le Mag Dans quoi investir quand on est étudiant ?
Modifié le 3 mai 2023 5 min

Dans quoi investir quand on est étudiant ?

Contrairement aux idées reçues, le fait d’investir son argent n’est pas réservé aux personnes détenant un certain patrimoine ou ayant un âge avancé. Il est possible, et même opportun, de commencer à investir le plus tôt possible afin d’optimiser son patrimoine. Pour cela, il existe de nombreuses solutions, épargne de précaution ou investissement long terme, prenez date !

1. Se constituer une épargne de précaution

Qu’est-ce que l’épargne de précaution ? Il s’agit d’une somme d’argent économisée pour faire face aux imprévus, comme la réparation de la chaudière, l’achat d’une nouvelle voiture ou un impôt à payer. C’est une somme d’argent qui doit donc être accessible à tout moment. L’épargne de précaution sert aussi à anticiper des projets à court terme : les prochaines vacances, un changement d’ordinateur ou tout autre projet lié à un loisir.
Il faut bien faire la différence avec l’épargne de « projet », qui comme son nom l’indique, a pour objectif de financer des projets d’envergure sur du plus long terme, comme l’acquisition d’une maison, la création d’une entreprise ou l’anticipation de la retraite.
L’épargne de précaution évite d’être à découvert (et donc de payer des agios bancaires) ou de devoir contracter un crédit à la consommation (et donc de payer des intérêts généralement élevés). Il est conseillé d’épargner l’équivalent de trois à six mois de salaire, soit environ entre 5 000 et 15 000 euros. L’idéal est de systématiser des virements automatiques chaque mois depuis son compte courant afin de « lisser » l’effort d’épargne dans le temps.
Voici quelques options pour placer votre épargne de précaution :

 

● Le livret A

Le plus populaire car accessible à tous, y compris les mineurs et les personnes morales à but non lucratif. Il est le produit le plus connu mis en place par la Caisse d’Épargne. De nos jours, toutes les banques le proposent et c’est un livret bancaire sans risque, avec un capital garanti et un taux de rémunération fixé par l’Etat. Le livret A est liquide et ne subit aucune fiscalité. Son taux d’intérêt est passé à 3% le 1er février 2023 et son plafond est fixé à 22 950 euros.

 

● Le livret bancaire

Les « super livrets » sont des produits d’épargne dont le taux d’intérêt n’est pas réglementé par l’État. Le rendement de ces livrets bancaires varie donc d’un établissement bancaire à un autre. Disponibles en permanence, ils ne sont pas soumis à un plafond de dépôt et sont fiscalisés. Le taux est très fréquemment renforcé sur les premiers mois, ce qui en fait un livret très attractif si l’on a une somme importante à placer sur une petite période.

 

● Le PEL pour sécuriser un taux d’emprunt préférentiel

L’investissement dans un PEL peut s’avérer particulièrement intéressant pour vos futurs achats immobiliers. Avec un ticket d’entrée à 225 euros et des versements minimum de 45 euros par mois, le PEL permet de mettre de l’argent de côté mensuellement, sur une période de quatre à 15 ans, pour investir dans un projet immobilier. Plafonné à 61 200 euros, un PEL rapporte environ 1% brut. L’argent que vous y placez ne doit pas être retiré avant quatre ans, sous peine de clôture du compte. Le PEL permet de bénéficier d’un avantage important : vous pouvez profiter d’un taux d’emprunt immobilier préférentiel de 2,20% pour un montant maximum de 92 000 euros. Bien évidemment, le futur propriétaire devra vérifier si ce taux proposé est plus flatteur que celui de la banque prêteuse.

Prenez le réflexe de verser régulièrement de l’argent sur un ou plusieurs contrats. Mettez en place des virements permanents ou des prélèvements automatiques, pour être certain de continuer l’effort dans le temps.

 

 

2. Investir dans des placements à long terme

Comme leur nom l’indique, les placements à long terme voient loin. Cela signifie placer votre épargne pour une durée d’au moins huit à dix ans, sans limite maximale de durée. C’est parce que vous disposez de temps que ces placements peuvent être rentables. Pour que votre argent vous rapporte, il ne vous faut pas seulement le mettre de côté et épargner. Il vous faut investir.

L’investissement immobilier attire car il rassure. Investir dans l’immobilier, c’est investir dans un bien solide, avec cette idée que l’on entend souvent : “tout le monde aura toujours besoin de se loger”. Si en plus de la perception de loyers réguliers, vous ajoutez l’espoir d’une plus-value lors de la revente, alors vous comprenez pourquoi l’immobilier suscite un tel engouement. L’investissement immobilier peut prendre différentes formes : location nue, location meublée, avec ou sans défiscalisation (là aussi, les dispositifs sont multiples), pierre papier (SCPI)… Par ailleurs, il peut être financé à crédit ou comptant.
Contrairement à l’investissement immobilier, l’investissement sur les marchés financiers attire peu les jeunes. Les marchés financiers sont souvent associés au boursicotage effréné et les krachs financiers fréquents inquiètent. Pourtant, investir sur les marchés financiers offre des avantages certains :
● il peut s’effectuer au travers de nombreux supports (assurance-vie, PEA, compte-titres, épargne salariale…) à partir de montants très faibles.
● les fluctuations sur les marchés financiers peuvent être considérables et brutales mais le rendement de long terme des actifs financiers s’observe systématiquement.
● les actifs disponibles sont très variés (actions, obligations, matières premières, devises, or…) et permettent de calibrer finement le couple rendement-risque.
● cela permet de construire des portefeuilles sur mesure et adaptés à tout type d’investisseur, du plus prudent au plus audacieux.

Il est toutefois vrai que pour être rentable, l’investissement sur les marchés financiers requiert une connaissance plus précise que pour un investissement immobilier. Il est donc souhaitable soit de se renseigner pour acquérir une solide culture financière soit de se faire accompagner par un professionnel.

2,90%
Taux nominal
annuel brut*

Le livret d’épargne

Générer des intérêts tout en disposant de vos économies à tout moment en toute liberté et sécurité.

*Conditions de l’offre Découvrir le livret

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Vous souhaitez rester
proche de l'actualité de l'épargne ?

Recevoir nos articles *J'accepte que mon email soit utilisé pour recevoir des offres de DISTINGO Bank par email.

Consultez la FAQ

Quels sont les frais liés à la gestion de mon Compte épargne DISTINGO ?

Quel est le délai de rétractation ?

Peut-on ouvrir un Livret d’épargne DISTINGO en compte joint ?

Comment sont garantis mes fonds et quelle est leur utilisation ?

Quels sont les documents à joindre pour l’ouverture de mon Livret d’épargne DISTINGO ?

Comment souscrire au Livret d’épargne DISTINGO ?

Qui est DISTINGO Bank ?

Qui peut ouvrir un Livret d’épargne DISTINGO ?

Quels sont les frais liés à la gestion de mon Livret d’épargne DISTINGO ?