Accueil Le Mag Épargner en France
Modifié le 17 novembre 2023 5 min

Épargner en France

544 milliards d’euros : c’est le montant des dépôts à vue cumulés par les Français sur leurs comptes courants. Un véritable pactole, non rémunéré dans sa très grande majorité. Jusqu’à l’année dernière, la faiblesse des rendements de ces placements sécurisés expliquait en partie le faible intérêt des Français à basculer leur épargne vers un livret. Désormais, la donne a changé. Avec + 5,6 % d’inflation en 2022, laisser son argent dormir sur un compte courant engendre une perte progressive de pouvoir d’achat. Quelles sont les possibilités d’épargne en France ? Voici quelques placements intéressants en 2023.

Les livrets réglementés

Le livret A, le livret jeune et le LDDS

Les taux du livret A et du LDDS (Livret développement durable et solidaire) sont passés à 3% %, suite à l’augmentation brutale de l’inflation (+ 5,6% sur un an). Une bonne nouvelle pour les nombreux épargnants qui en possèdent ! Sur les six premiers mois de 2022, la collecte nette a atteint 16,5 milliards d’euros pour le livret A. En y ajoutant le LDDS, ce sont au total près de 19 milliards d’euros nets qui ont été placés au premier semestre 2022.
L’usage de ces deux livrets est réglementé : le Livret A finance le logement social, tandis que le LDDS alimente l’économie sociale et solidaire et les économies d’énergie dans les logements.
Suite au Livret A, le taux du Livret Jeune a lui aussi été augmenté à 2% minimum : chaque banque est ensuite libre de fixer une rémunération supérieure.

Le LEP

Le LEP (Livret d’épargne populaire) est réservé aux personnes disposant de revenus modestes, ne dépassant pas un certain seuil. Son taux d’intérêt annuel est passé de 2,2 % à 4,6 % au 1er août 2022. Son plafond est fixé à 7 700 € hors intérêts capitalisés. Les intérêts produits sont exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux. Seul un LEP peut être ouvert par personne, avec une limite de deux par foyer fiscal (par exemple, un livret pour vous et un autre pour votre conjoint).

Le PEL

Le Plan Épargne Logement (PEL) est un outil d’épargne bloqué pendant 4 ans minimum et rémunéré au taux de 3,2 %. Le montant maximum que vous pouvez verser sur le PEL est de 61 200 €. Ce plan vous permet d’obtenir un prêt dont le montant varie en fonction de la durée du plan et des intérêts que vous avez acquis, avec un maximum du prêt de 92 000 €.
Il est destiné à financer l’achat d’un bien immobilier où des travaux dans un bien que vous possédez déjà.

 

La pierre papier (SCPI etc.)

La « pierre papier » cumule les avantages. Elle permet, via l’acquisition de parts dans des fonds immobiliers non cotés (SCPI, OPCI, SCI), d’acheter de l’immobilier pour quelques centaines ou milliers d’euros seulement, de déléguer la gestion du bien à un intermédiaire (la société de gestion) et d’accéder à des marchés réservés aux professionnels (bureaux, commerces, entrepôts, établissements de santé…) qui sont généralement plus rentables que les logements d’habitation. Attention : les fonds immobiliers n’offrent aucune garantie sur le capital.

Investir en Bourse via un PEA ou compte-titres

Les actions constituent la classe d’actifs qui offre le rendement le plus élevé sur le long terme. Il est possible d’acquérir des titres en direct ou indirectement via des parts dans des fonds (Sicav, FCP). Les actions et/ou les parts peuvent être logées dans un compte-titres ou dans un plan d’épargne en actions (PEA).

L’assurance vie pour diversifier son épargne

Les contrats d’assurance vie donnent la possibilité d’investir dans de nombreuses classes d’actifs, ce qui permet de répartir le risque et d’accroître le potentiel de rendement. Un contrat multisupport est composé d’un fonds en euros et d’une ou de plusieurs unités de compte (UC), elles-mêmes investies en actions, obligations, immobiliers (SCPI, OPCI, SCI), « private equity » (capital-investissement), voire dans des certificats or. À savoir : contrairement aux fonds en euros, le capital des UC n’est pas garanti.

Les livrets bancaires et les super livrets

Les « super livrets » sont des produits d’épargne dont le taux d’intérêt n’est pas réglementé par l’État. Le rendement de ces livrets bancaires varie donc d’un établissement bancaire à un autre. Disponibles en permanence, Ils ne sont pas soumis à un plafond de dépôts et sont fiscalisés. Le taux est très souvent boosté sur les premiers mois, ce qui rend le super livret très intéressant si l’on a une grosse somme à placer sur une courte période. En revanche, si vos livrets A et LDD ont atteint leur plafond, il est intéressant de garder son super livret sur le long terme même lorsque le taux devient moins attractif.

FAQ

Et si je veux prendre des risques ?

N’hésitez pas à vous renseigner sur les crypto-monnaies ou le financement participatif. Vous pouvez aussi vous tourner vers un marchand d’art et acheter votre première toile !

Est-ce que je paierais moins d’impôts si j’investis à l’étranger ?

L’idée selon laquelle investir à l’étranger permet d’échapper à l’imposition en France est totalement fausse : la loi française stipule bien que tout citoyen résidant fiscalement en France doit payer son impôt en France sur l’intégralité de ses revenus, y compris ceux générés dans un autre pays. D’un point de vue strictement fiscal, investir dans un pays étranger ne présente donc aucun intérêt.

Et pour ma retraite ?

Pour bien préparer sa retraite, un expert peut vous aider, mais il existe des règles de base à suivre : tout d’abord être propriétaire de sa résidence principale, ensuite placer de l’argent sur un produit d’épargne à long terme tel que l’assurance-vie. Et enfin placer de l’argent sur un produit d’épargne spécifique pour la retraite, comme le plan d’Épargne Retraite Populaire.

4%*
pendant 4 mois
puis 3% ensuite
+ 80*

Le livret d’épargne

Générer des intérêts tout en disposant de vos économies à tout moment en toute liberté et sécurité.

*Conditions de l’offre Découvrir le livret

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Vous souhaitez rester
proche de l'actualité de l'épargne ?

Recevoir nos articles *J'accepte que mon email soit utilisé pour recevoir des offres de DISTINGO Bank par email.